Licence à distance, prendre ses cours à la main ou à l’ordinateur?

C’est une question que se posent souvent les étudiants en présentiel, mais moi aussi en tant qu’étudiante à distance je me la suis longuement posée. Car toute les universités ne proposent pas toujours des cours déjà mis en forme sur papier.

C’est le cas d’Agorassas, les cours sont en format vidéo.

 

J’ai testé les deux méthodes, et j’ai finalement utilisé l’ordinateur ; mais voici les questions qu’il faut te poser :

 

  • Écris-tu suffisamment correctement et lisiblement à la main pour ne pas avoir à te rectifier trop souvent, et pour pouvoir relire tes notes sans difficulté, même plusieurs semaines après?

 

  • Tapes-tu suffisamment vite à l’ordinateur?

 

  • Auras-tu les moyens financiers d’imprimer tes cours? (qui peuvent facilement faire 200 pages par matière) prends en compte les cartouches d’encre et les feuilles de papier, plus éventuellement les supports (classeurs etc.)

Astuce : tu peux faire imprimer tes cours via le net, j’ai trouvé le site Corep.fr qui a un bon rapport qualité-prix, seuls les frais d’envoi sont élevés sauf si tu as un point près de chez toi (comptes 25€ pour un cours de 110 pages en noir et blanc relié par spirale).

Tu peux aussi te rendre dans les enseignes telle Bureau Vallée pour faire imprimer-relier tes cours.

 

Ce que j’ai déduit des deux méthodes :

  1. Les cours manuscrits :

positif : peu couteux, difficiles à perdre

négatif : il faut soigner son écriture, on ne peut pas partager le fichier, impossible de remettre en page comme on le souhaite, demande plus d’efforts à la relecture.

 

2. Les cours dactylographiés :

positif : rapides, modifiables à souhait, propres et lisibles, partageables, possibilité de copier-coller certaines parties pour fichage etc, le logiciel corrige tes fautes…

négatif : l’impression est couteuse, il faut penser à sauvegarder ses cours régulièrement sur un support externe (clé USB etc.) au cas ou il y aurait un dysfonctionnement de l’ordinateur.

 

Personnellement j’ai besoin d’un support matériel (cours papier) pour apprendre, relire, surligner etc.. il m’est impossible d’apprendre un cours en regardant mon écran défiler (-_- zzzzz). Mais l’impression est vraiment couteuse, sans compter l’impression d’éventuelles fiches etc..

Ayant travaillée avec un groupe de retranscription c’était indispensable pour moi de prendre mes notes à l’ordinateur..

Le groupe de retranscription qu’ est ce que c’est : ( https://ledroitchezmoi.wordpress.com/2018/07/28/la-solution-miracle-qui-te-fais-gagner-du-temps-sans-effort/)

 

Le mieux étant que tu testes pendant la première semaine ce que tu préfères pour te faire ton avis!

 

Tu veux en savoir plus?

-consulte mon blog et trouve plein d’informations et de conseils

-vient partager avec les autres étudiants en droit et moi-même sur le premier forum d’étudiants en droit : Juristudiant,

-n’hésites pas à commenter et à poser les questions qui t’intéressent!

 

 

Valide ton année de droit à distance facilement – l’astuce miracle !

Bonjour à toi étudiant à distance !

Tu veux connaitre l’astuce qui peut sauver ton année et surtout te faire économiser de précieuses heures, le tout en fournissant moins d’effort ?

Non, je ne me fiche pas de toi, et oui, ça pourrait bien révolutionner ton quotidien d’étudiant.

Attention, cette astuce ne fonctionne que pour les étudiants qui bénéficient de cours au format vidéo ou audio.

 

La solution se trouve dans l’effort collectif : ensemble on ira plus vite et plus loin.

Je ne te fais pas languir d’avantage, tu trouveras ton salut dans un groupe de retranscriptions !

 

Qu’est ce que c’est ? En fait, à la place de travailler seul dans ton coin, tu vas créer ou rejoindre une communauté d’étudiants qui suivent les mêmes cours que toi.

Le principe ? Chacun retranscrit un cours ou une partie du cours puis, le travail de chacun est mis en commun.

Comment on fait ? Tu vas pouvoir contacter d’autres étudiants qui suivent le même cursus à distance que toi, via la plateforme de ta faculté. Tu vas aussi pouvoir rechercher du monde sur Facebook (il y a chaque année de nombreux groupes d’étudiants qui se forment, trouves ceux de ta promotion)

C’est si simple ? Non, tu te doutes bien qu’il va falloir instaurer des règles pour que tout fonctionne correctement, et surtout tout au long de l’année.

 

J’ai tenu en collaboration avec 3 supers administrateurs 😉 un groupe de retranscriptions d’une quinzaine d’étudiants, je vais donc pouvoir te donner des conseils avisés sur le sujet. J’ai aussi consulté nos supers membres pour qu’ils te disent ce que ça à pu leurs apporter.

Tu as réussi à réunir un bon nombre d’étudiants, (il faut au minimum un étudiant par matière, mais vous pouvez rentabiliser encore plus le groupe en mettant deux ou trois étudiants par matière).

Maintenant il va falloir instaurer quelques règles pour que cette communauté fonctionne , voici 5 astuces pour que ton groupe de retranscriptions soit un succès :

 

  • Les retranscriptions doivent être prises au mot à mot.

C’est capital pour être sûr que les étudiants (même s’ils sont de bonne foi) retranscriront bien le cours tel qu’il est, ne pas oublier des passages importants qu’ils pourraient juger ne pas l’être…

 

  • Un délai doit être défini.

L’avantage de ce groupe, c’est que tu ne vas pas passer ta semaine à prendre des notes de tous les cours. Tu prendras des notes d’un cours, ou d’une partie du cours et tu auras les autres simultanément.

Tu pourras donc passer directement à l’apprentissage de tes cours, en suivants les cours audio/ vidéo parallèlement ou non.

Il faut donc fixer une date butoir, les étudiants avec qui tu travailles devront rendre leur travail à cette date. Ainsi tu pourras organiser ton apprentissage à ton bon souhait de même pour tous les membres.

Exemple : Avec Agorassas, les vidéos sont publiées entre le vendredi soir et le dimanche. Dans notre groupe nous avons choisis de définir le mardi comme date butoir. Ainsi le mardi nous avions (théoriquement) tous les cours de la semaine et nous pouvions travailler directement dessus.

 

  • Organiser l’attribution des retranscriptions aux membres

Pour être sûr que tous les cours seront faits, il va falloir définir à l’avance qui fait quoi ? Cela peut être fait sur la base du volontariat ou sur l’attribution directe.

Petit conseil : Pour rester alerte et arriver à suivre toute l’année je te conseille d’éditer un tableau des différentes matières/transcripteurs/semaines. Ainsi tu ne perdras pas le fil en tant qu’administrateur ou même en tant que membre.

–>Voici un modèle que tu peux utiliser : organisation groupe de retranscription

C’est le document que j’ai préparé pour mon propre groupe, je t’invite à le modifier pour ta communauté de transcripteurs (modifier les cours, la forme etc…)

Exemple : Sur notre groupe (Facebook) on publiaient un sondage comportant toutes les matières que les membres cochaient, ensuite on faisait l’attribution des matières en fonction de l’envie des membres et du travail précèdent qu’ils avaient fait.

Petit conseil 2 : plus il y aura de membres, et plus on peut les faire tourner, une semaine sur deux, certains membres peuvent ne rien avoir à faire, c’est chacun son tour équipe 1 puis équipe 2.

Petit conseil 3 : Lorsque plusieurs étudiants retranscrivent le même cours, ils doivent s’arranger entre eux, les noms de tous les transcripteurs doivent apparaitre dans le fichier.

Le dernier à retranscrire doit compiler la totalité des retranscriptions du cours en un fichier, qui doit être intitulé du cours et de la semaine : Droit civil – semaine 5

 

  • Être sûr du contenu du cours sur lequel on travaille

 

Faire confiance à des inconnus ça peut paraitre assez crédule, surtout pour ta licence qui est quelque chose d’important, pour laquelle tu va dépenser de l’argent, consacrer du temps.

–> Tu peux définir une équipe de membres qui aura pour tache de vérifier que les retranscriptions des membres sont correctes, corriger les éventuelles fautes, rajouter les oublis…

–> Tu peux visionner/ écouter les cours parallèlement à la relecture du document

–> Tu peux prévoir des sanctions (expulsion temporaire puis définitive) pour les membres qui ne respectent pas les règles communes, tout cela dont l’objectif de maintenir un climat de confiance et de travail tout au long de l’année

 

  • Gérer les problèmes

Il y aura forcément un jour ou l’autre des soucis entre les membres, entre les administrateurs, parce que le travail n’est pas fait ou pas rendu à temps, parce que le travail n’est pas conforme…

Le mot clé c’est : ZEN !

Tous les membres sont là pour travailler, Ils veulent théoriquement tous réussir leur année et donc vous avez une volonté commune qui doit créer une communauté efficace et positive.

Il faut faire preuve de bienveillance et de tact envers les membres, chacun peut rencontrer des difficultés, des problèmes personnels…  L’important c’est de le dire (pas nécessairement en détail) mais dire que l’on ne pourra pas faire sa retranscription cette semaine, que l’on aura du retard si l’on ne reçoit pas de l’aide…

La communauté est faite pour s’entraider, il faut donc avoir conscience des autres et faire parfois des efforts supplémentaires.

Bien évidement il ne faut pas que ce soit toujours les mêmes qui font des efforts supplémentaires et toujours les mêmes qui ont des imprévus… c’est pourquoi après avoir fait preuve de compréhension, il faut savoir prendre des sanctions quand c’est nécessaire.

Le but de ce groupe c’est avant tout de pouvoir travailler plus efficacement, plus rapidement… S’il devient source à problème, te retarde, te stress il n’a plus d’intérêt !

Enfin je dois préciser que sur la plateforme de l’université, il y à un onglet pour le partage de cours, le soucis c’est qu’il y a rarement une continuité, certains cours n’ont pas été partagés, d’autres à la fin du semestre… le vrai plus du groupe de retranscription c’est que tu vas pouvoir maintenir un rythme et ne pas perdre de temps!

 

Voilà tu as les clés en main, n’ai pas peur de soumettre l’idée à tes camarades, ils seront certainement très motivés de l’initiative ! Ils ont comme toi des vies bien chargées dont les minutes sont comptées.

Soit positif, soit volontaire et soit déterminé à conquérir ton année !

 

Ces étudiants te parlent des groupes de retranscription :

« Le vrai plus c’est d’être entouré, aussi bien par ses proches mais surtout avec les autres étudiants, on a créé un groupe de retranscription afin d’avoir les cours au plus tard 3 jours après la mise en ligne de la vidéo. Après ce n’est pas une obligation car pour certain la prise de note suffit amplement. Cependant faire connaissance avec les élèves de la promo et pouvoir discuter/travailler avec eux même à distance permet de ne pas flancher. Pour les nouveaux arrivants, sachez que l’année passe très vite, il est important de prendre le moins de retard possible sous peine d’être pénalisé. » Mirana

« le groupe de retranscriptions a été un des piliers de la réussite de ma L1. Nous avons organisé un groupe avec une quinzaine de personnes, essayant de regrouper les plus motivées et les plus sérieux, ce qui n’est pas toujours évident. Ensuite nous avons formé plusieurs équipes pour retranscrire les cours, 2 ou 3 personnes par matière selon les matières. Une équipe de 2 personnes s’occupait de la mise en page des cours afin que tous les cours aient le même format, la même présentation, les titres à jour et les textes retranscris corrigés pour qu’il y ait le moins de faute possible. À la fin du semestre une autre équipe s’est occupé de ficher les cours afin de préparer les révisions. Cette organisation nous a permis d’avoir tous les cours à jour à la fin du semestre et de pouvoir réviser dans de bonnes conditions. Pour ma part j ai fait imprimer et relier tous les cours complémentaires ce qui m’a beaucoup aidé pour les révisions. Il faut cependant préciser que le groupe de retranscriptions prend beaucoup de temps pour les admins qui s’en occupent afin d’organiser les équipes, vérifier la réception des fichiers, des cours manquants, des délais à respecter, etc… C est un vrai investissement. C est également une assiduité qu’il faut respecter quand on est membre du groupe afin de ne pas porter préjudice aux autres, il faut tenir le rythme pour l’ensemble du groupe. Mais le résultat est unanime, cela nous a vraiment tous aidé pour réussir notre année. » Magali

 

Tu veux en savoir un peu plus? consulte mon article sur le premier forum d’étudiant en droit :http://www.juristudiant.com/forum/valide-ton-annee-de-droit-a-distance-facilement-l-astuce-miracle-t31703.html

Combien de temps consacrer à la licence à distance ?

C’est une question qui revient souvent et malheureusement il n’y a pas de prescription magique !

Cela va déjà dépendre du temps dont tu dispose. C’est comme le sport, quand est-ce que c’est le meilleur moment ? et bien c’est quand tu es disponible.

Inutile de dire que faire deux choses à la fois sera bien improductif avec les cours de Droit ! Il va te falloir un cerveau bien disponible et alerte.

Si tu arrives à rationaliser au maximum tes tâches quotidiennes, que tu maintiens un bon rythme dans ta prise de note -encore mieux- que tu le fais en groupe (article à venir) tu vas pouvoir utiliser à bon escient le temps qu’il te reste pour apprendre et pratiquer.

Il faut le préciser, si tu prends toi-même tes notes (donc si ta fac ne te donne pas de cours sur support écrit) le temps que tu passeras à le faire va être conséquent voire même chronophage… Je l’ai appris à mes dépends au premier semestre ,voir cet article :

Pré-rentrée, 4 conseils pour rentabiliser le temps qui te sépare du jour J.

« Enfaite je passais mes semaines à prendre des notes et puis arrivée à la fin de la semaine, c’est tout ce que j’avais fait… »

Je pense personnellement qu’il est plus productif de maintenir quotidiennement un moment pour travailler tes cours. La charge de travail est très importante et au fur et à mesure vont s’ajouter des travaux dirigés (TD) facultatifs ou obligatoires.

Apprendre tes cours est une chose, pratiquer le droit en est une autre. Les deux sont indissociables, même si tu connais tes cours sur le bout des doigts, seul la maitrise des exercices juridiques te permettra d’avoir de bons résultats et donc de valider ton année. Il est donc primordial de faire des TD, même les facultatifs !

Le point positif : en t’exerçant aux différents exercices tu apprends énormément car tu dois décortiquer ton cours, faire des recherches parallèles et revoir des notions passées – deux pierres d’un coup!

 

Certains te conseillerons de t’exercer en « temps réel » c’est-à-dire en trois heures, en condition de partiel, avec tes seules connaissances. A la guerre comme à la guerre.

Certains professeurs, et je plussoie la méthode (testée et approuvée) ont conseillés aux membres de ma promo de prendre le temps de travailler les devoirs.

En effet (avec Agorassas en tout cas) certains devoirs sont donnés avec un délai de trois semaines, d’autres d’une semaine et d’autre en direct en trois heure.

 

Dans les matières fondamentales (Droit civil et Droit constitutionnel) les TD obligatoires à faire à domicile selon leurs différentes conditions, comptent pour la moitié de ta note finale !

Il serait dommage de bâcler ton devoir pour te mettre en condition d’examen. Prends le temps, utilises toutes les ressources dont tu disposes (cours, internet, livres etc.).

Tu peux cependant te mettre en condition d’examen pour les TD facultatifs qui ne sont pas notés, car c’est effectivement un bon moyen de te rendre compte de tes capacités qu’il faudra mettre en œuvre le jour du partiel.

 

Enfin, cela va aussi dépendre de ta capacité d’apprentissage, pour certains c’est plus difficile que pour d’autre. Mais surtout ne perds pas courage, les cours sont suffisamment simples pour être à la portée de tous. Si tu tiens compte des conseils de tes professeurs et de tes chargés, que tu disposes d’une bonne dose de persévérance et de volonté, il n’y a rien qui ne te seras insurmontable !

 

Pour conclure, combien de temps tu vas devoir consacrer à ta licence distance ?

J’ai personnellement passé entre une et trois heures par jour (parfois plus quand il y avait un TD). Mais il y a aussi eu des journées où je n’ai vraiment rien fait. Et c’est parfois nécessaire de pouvoir penser à autre chose.

Cependant d’après mon vécu, il est préférable de s’y mettre tous les jours si c’est possible et ne pas déterminer de jour OFF. Il y aura forcément dans ta vie des impondérables qui t’obligerons à ne pas travailler inopinément (parole de maman). Et tu te retrouveras avec pas mal de jour OFF.

Enfin, je le redis mais c’est nécessaire de parfois se le rappeler (surtout les jours ou on en peut plus) : pouvoir accéder à un diplôme depuis chez soi est une chance, tellement de personnes par le monde aimerais pouvoir se qualifier tout en menant sa vie quotidienne faite de nécessités mais qui dans leur pays n’ont pas accès à ce genre de support. Prenons même simplement nos générations précédentes… Aimes ce que tu fais ! ne le prends pas comme une obligation, un sacrifice.

Soit acteur de ta vie et reste positif, tout ce que tu fais c’est pour toi, ton avenir, ta famille… Je suis de ceux qui pense que la positivité amène la positivité (un certain Karma dirait-on…)

Pense toujours à mettre de la passion dans ce que tu fais, tu n’en tireras que des bénéfices. Même si tu échoue parfois, ce n’est qu’une expérience de plus qui t’apportera certainement du positif par la suite !

 

Ces étudiants témoignent pour toi :

Combien de temps consacrer à la licence à distance ?

« J’aurais tendance à dire qu’il faut consacrer le plus de temps possible à son année de L1. Une bonne vingtaine d’heures par semaine est nécessaire, rien que pour assimiler les cours je pense. Et il faut rajouter le temps de faire le plus de TD possible. » Dorothée, L1 à distance, Agorassas.

« Il faut étudier régulièrement : un peu chaque semaine est mieux que tout d’un coup sur la fin. ‎Oublier la division matières fondamentales et complémentaires, il faut étudier les deux blocs avec la même rigueur. » Lalie, employée à plein temps

« Beaucoup d’entre nous sur Agorassas sont en double diplôme ou travail à côté. Pour ma part j’occupe un poste avec des horaires variant de 35h à 45h par semaine et ça nécessite une réelle organisation. Je pense qu’il faut compter au moins 25h par semaine de travail pour les cours (prise de note + assimilation) et rajouter 10h pour les TD donc on arrive à une moyenne de 35h par semaine pour la L1 » Mirana

 

Tu veux en savoir plus sur le Droit? je suis aussi rédactrice sur le forum d’étudiants en droit Juristudiant.

Pré-rentrée, 4 conseils pour rentabiliser le temps qui te sépare du jour J.

Voila, ton inscription administrative est faite (ou peut-être pas encore), et tu souhaite faire connaissance avec le Droit, qui va bientôt prendre une grosse part de ton quotidien.

Si tu souhaites savourer pleinement le temps qu’il te reste avant la rentrée, fais toi plaisir! Mais sache que même une toute petite avance te sera grandement bénéfique pour cette nouvelle année, qui plus est si tu débutes tout juste dans le monde du droit!

J’ai moi-même voulu appréhender la bête avant de l’affronter, mais force est de constater qu’en tant que pure novice je n’ai pas axé productivement mon temps (précieux, comme tout à chacun) et par conséquent ce fut une avance très relative voir inutile.

Après cette première année et préparant d’ailleurs la seconde actuellement, je vais te donner quelques conseils que j’aurais aimer que l’on me dise lors de ma pré-rentrée :

1- Entre dans le cercle des étudiants en droit

Ça peut te paraitre idiot ou futile, mais en tant qu’étudiant à distance tu vas a priori te retrouver un peu seul cette année, et pour le moment tu ne sais pas trop à quelle sauce tu vas être mangé, tu ne connais pas le contenu des cours…

Pour que se soit bénéfique, il ne s’agit pas te faire des amis (bien que sa arrive). Axe tes recherches sur des étudiants de ta facultés, si possible à distance.

Il y a chaque année nombre de groupes Facebook qui se forment relatifs à la licence que tu va entreprendre. Tu n’auras surement pas de mal à en trouver, demande à les rejoindre! Si les personnes sont bienveillantes, elle accueillerons les futurs étudiants juristes avec plaisir! Tu pourras grâce à ceux-ci poser les questions précisément relatives à ton projet, aux cours en question et demander des conseils. Tu auras peut être même accès à quelques cours, histoire de voir   tu met les pieds.

Tu peux également fréquenter des forums dédiés aux étudiants juristes. Moi c’est par là que j’ai commencer. Sur http://www.juristudiant.com tu trouveras plein de bonnes âmes prêtes à t’aider ou à te renseigner.

 

2- Familiarise toi avec le Droit

Tu auras donc un petit aperçu si tes futurs camarades étudiants en droit acceptent de t’ouvrir les portes de leur monde. Cependant le monde n’étant pas un palais sucré remplie de guimauve, il est probable que tes demandes restent insatisfaites. (J’ai moi même fais pas mal de demandes pour intégrer des groupes de L2 – toutes infructueuses… Par contre j’ouvre volontiers les portes de mon groupe de L1 ;-))

Renseigne-toi sur les cours dont tu vas bénéficier pour savoir sur quoi tu peux commencer à travailler (Pour Agorassas L1 voir cet article : « La L1 c’est fini, bref review de cette année capitale »)

Tu vas pouvoir te procurer quelques ouvrages relatifs à ces matières. Je te conseille de ne pas acheter les gros ouvrages de cours dès maintenant. D’une part tu risques de te décourager prématurément, ensuite certains profs conseils d’acheter tels ou tels ouvrages à la rentrée (les leurs par exemple – business is business). Opte plutôt pour les ouvrages de type « les essentiels » qui te condensent les cours de manière plutôt ludique et compréhensible. J’ai pris la collection « Les Carrés, droit » de chez Gualino / Lextenso, 15,50€  et j’en suis très satisfaite.

Pour moi les ouvrages qui te seront utiles en L1 sont :

  • le Code civil (le Dalloz ou le Lexisnexis, ça n’a pas d’importance) mais opte pour le moins chère à 20€ car il va falloir le renouveler tous les ans (la différence majeur étant la couverture qui est souple ou rigide)

 

  • Un ouvrage de type « les essentiels » qui traite du Droit constitutionnel si tu en as parmi tes matières (c’est la bête noire de la L1) ainsi qu’un texte de la Constitution. Tu peux en trouver à tout les prix, commenté ou non.

Pour l’examen (2eme semestre) le texte de la Constitution non commenté est autorisé.

J’en ai pris trois, que je te décris brièvement :

Constitution de la République française, édition Dalloz, 3€ : petit livre qui tient dans la main comportant les quatre textes du bloc de constitutionnalité, brièvement introduit par Ferdinand Mélin-Soucramanien (professeur de droit public) – utile pour une entrée soft dans la matière mais pas nécessaire.

La Constitution introduite et commentée par G. Carcassone et Marc Guillaume, édition Points, 11€ : Livre recommandé par le professeur de Droit constitutionnel d’Agorassas. Il contient les quatre textes du bloc de constitutionnalité, très richement commentés. Il est ludique, drôle parfois et très complet donc utile, notamment pour les TD. Je le recommande vivement.

Constitution de la Ve République, collection « en poche » de chez Gualino/Lextenso, 4,80€ : contient les textes bruts du bloc de Constitutionnalité, je les utilisé pour le partiel.

  • facultativement un lexique juridique (bien qu’on trouve tout sur le net)

 

3- Appréhende la méthode juridique

En L1, les principaux devoirs que tu auras à faire sont :

  • Les cas pratiques en Droit civil
  • les fiches d’arrêts en Droit civil
  • les commentaires de textes en Droit constitutionnel et éventuellement en droit civil
  • les dissertations en Droit constitutionnel (pour le Droit civil on a pas assez de recul en L1 pour pouvoir exécuter ce type de devoir, mais sa peux quand même arriver au deuxième semestre)

Maitriser et appliquer les méthodes de ces différents exercices est la clé pour une bonne notation.

Tu trouveras sur internet plein de conseils à ce sujet. Je publierais moi aussi un article à ce sujet (du point de vue d’une étudiante bien sur, je ne suis pas assez qualifiée pour t’enseigner quoi que ce soit. Mais je peux te témoigner de mon vécu à ce sujet et qui sais te donner quelques astuces ou conseils qu’on se file entre étudiants)

Chaque matières, mais pire encore, chaque chargé à sa méthode fétiche!

 

4- planifie tes semaines et pense à ton mode de fonctionnement

Profite de ce temps libre pour t’organiser histoire de ne pas arriver au jour J avec cette tache à t’ajouter en plus des cours qui commencent (et qui commencent très fort!)

Quel va être ton support de cours? Si ta fac te fourni des cours écrits, génial! c’est un gain de temps considérable. Tu n’a plus qu’à surligner, faire des fiches et surtout apprendre!

Si comme moi ta fac donne des cours format vidéo ou audio, il va falloir que tu prenne des notes. C’est la base des cours à la fac me diras-tu!

Oui, sauf que contrairement aux étudiants présentiels tu à certainement une journée déjà « pleine », donc quant tu as terminé ta journée (pour peu qu’elle se termine #viedemaman)  c’est à ce moment que commencent tes activités d’étudiant en droit (que ce soit très tôt le matin, tard le soir ou pendant la sieste des enfants…) mais ta journée ne fait que 24h… Il va donc falloir redoubler d’effort et trouver un temps pour la prise de note, un temps pour l’apprentissage et ponctuellement un temps pour les TD.

Comme les présentiels, tu va avoir à choisir entre taper tes cours et les écrire à la main. Les deux se valent, il va te falloir déterminer si :

  • tu écris suffisamment bien pour pourvoir te relire même plusieurs semaines après
  • tu ne fais pas trop de fautes d’orthographe pour ne pas badigeonner ta feuille de blanco.
  • tu tape assez vite à l’ordinateur
  • tu auras les moyens d’imprimer des centaines de pages de cours (si tu veux un support matériel), les cartouche d’encre ou les impressions ayant un cout relativement élevés.

 

J’ai commencer par écrire mes cours à la main, j’avais acheté des feuilles, des classeurs, des pochettes transparentes, des stylos de toutes sortes, des surligneurs … Honnêtement le coup de revient est assez important en y ajoutant les ouvrages et les frais lié à l’enseignement!

Mais je me suis vite aperçue que sa me prenais trop de temps. A écrire d’une part (je veux dire à écrire lisiblement), et surtout à mettre en page… On ne sais jamais combien de pages le cours va prendre on avance un peu à taton (même si on a le plan de cours à disposition).

Alors j’ai fini par taper le cours en même temps que la vidéo passait. C’était plus rapide, et surtout je pouvais modifier la mise en page, faire des copier-coller pour préparer des fiches de révision… un net gain de temps mais clairement je me suis vite aperçue que je n’arrivais pas à suivre le rythme… trop de contenu, de cours différents… et j’avais déjà une journée très remplie que je cantonnais aux nécessités premières (j’entends par là très peu de sortie, de hobbies etc…)

Enfaite je passais mes semaines à prendre des notes et puis arrivée à la fin de la semaine, c’est tout ce que j’avais fait… pas le temps pour apprendre concrètement le cours (même si en prenant des notes on assimile un peu les choses), lorsqu’il y avais un TD à faire je devais y passer mes nuits… Une horreur!

Ne t’inquiète pas, j’ai réussi à trouver une solution : les groupes de retranscriptions

–> Un groupe de retranscription qu’est ce que c’est? ce sont des étudiants qui se regroupent et qui se partagent les taches, dans notre cas : retranscrire les cours.

Chacun fait une partie puis le travail de tous est mis en commun pour que les membres disposent des cours sans y passer des semaines. Je ferais un article sur ce sujet très prochainement, tu verra sa m’a sauvé mon année.

Enfin il va falloir que tu détermines le temps que tu va pouvoir y consacrer et l’intégrer dans ton emploi du temps. C’est capitale de maintenir une continuité dans ton apprentissage, les cours sont tellement conséquent que de prendre du retard et te remettre à jour va être difficile!

 

 

 

 

 

Le droit à distance c’est quoi?

Pour débuter, je pense qu’une petite synthèse des évènements s’impose. Je vais donc profiter des vacances d’été (qui sont assez longue pour les chanceux qui échappent aux rattrapages!) pour te parler de ma première année de droit avec la plateforme Agorassas (de l’université Paris II Panthéon – Assas)

Je procèderais par étapes, car tu vas le voir elle fut conséquente!

Ma première année de licence en Droit aura été riche en enseignements (de Droit bien sur) mais aussi personnel ! Mes nerfs ont été mis à rude épreuve. Si tu as passé ton bac juste avant, ce n’était que le sommet de l’iceberg !

La quantité de matières a déferlée sur moi, le vocabulaire juridique m’a éclaboussé en pleine figure et la méthode m’a littéralement fait chavirée – pleurer un peu aussi pour rester dans le thème de l’eau.

Quand j’ai signé, je savais qu’il allait falloir fournir un effort considérable, mais je me suis sentie assez perdue au début (pour ne pas dire jusqu’à la fin).

En L1 il va falloir acquérir de bonnes bases de Droit, voici les matières que j’ai eu à surmonter durant l’année :

-Introduction à l’étude du droit

-Droit civil

-Droit constitutionnel I et II

-Introduction historique au droit

-Problèmes économiques contemporains

-Institutions judiciaires et administratives

-Anglais juridique (Angleterre et États-Unis)

-Méthodologie juridique

-Relations internationales

-Science politique

-Histoire du droit et des institutions

-Histoire contemporaine politique et sociale (ou Économie politique – au choix)

D’une faculté à l’autre le support sera différent (cours audios, écrits, vidéos), cependant les matières restent assez similaire. Elles sont réparties en deux semestres avec pour chaque trois jours de partiel (janvier et juin). les cours commencent en octobre.

Oui, tu as bien calculé les « semestres » n’en ont que le nom… le premier semestre fait trois mois à tout casser : débute en octobre et fini fin décembre, il est suivi d’un mois de vacance « révision » pour le partiel qui a lieu début janvier.

Le second semestre débute en février et se termine en mai, il est aussi suivi de trois semaines de révision pour le partiel de juin.

Avec Agorassas, les cours sont publiés toutes les semaines sous forme de vidéos.

Les vidéos durent de 10 à 30 minutes selon les matières , chaque matière dispose de 3 à 4 vidéos par semaine.

L’année est ponctuée de devoirs à domicile que l’on appelle « travaux dirigés » ou TD… tu as surement lu ce diminutif sur plusieurs sites/forums. Sache que les étudiants à distance en ont également, je ferais prochainement à ce sujet un article plus précis.

Comme tu te doute, il a fallu que je mette en place une certaine stratégie, un programme et surtout il a fallut que je m’y tienne toute l’année.

Ne décroche pas, tu vas le voir, si tu pratique la pensée positive cette année ne sera que pur plaisir (ponctuée de crises d’angoisse, certes) mais tu vas apprendre tellement sur toi, sur le domaine du Droit que tu pourrais bien cultiver un coté masochiste !